Réussir une reconversion peut sembler être un défi titanesque, mais il n’est pas impossible ! Les formations de longue durée sont une solution à laquelle vous pouvez faire appel pour changer de métier et obtenir l’aide financière dont vous avez besoin. La loi du 5 septembre 2018 a créé le dispositif Pro-A qui offre aux salariés des possibilités d’accompagnement professionnel et financier et des opportunités de carrière qu’ils ne trouveraient pas ailleurs. Dans cet article, nous examinerons les options qui existent pour bénéficier de ce dispositif, y compris les demandes de projet de transition professionnelle (CPF), afin que vous puissiez réussir votre reconversion professionnelle.

Réussir une reconversion peut sembler être un défi titanesque, mais il n’est pas impossible ! Les formations de longue durée sont une solution à laquelle vous pouvez faire appel pour changer de métier et obtenir l’aide financière dont vous avez besoin. La loi du 5 septembre 2018 a créé le dispositif Pro-A qui offre aux salariés des possibilités d’accompagnement professionnel et financier et des opportunités de carrière qu’ils ne trouveraient pas ailleurs. Dans cet article, nous examinerons les options qui existent pour bénéficier de ce dispositif, y compris les demandes de projet de transition professionnelle (CPF), afin que vous puissiez réussir votre reconversion professionnelle.

A lire en complément : Comment identifier les troubles du sommeil chez l'enfant ?

Pro-A : la formation de longue durée pour une transition professionnelle réussie

Le 5 septembre 2018, un nouveau dispositif a été créé pour redynamiser les modalités de formations ouvertes aux salariés afin de favoriser le changement de métier : la Pro-A (projet d’alternance). Elle permet aux salariés et aux entreprises, par le biais d’un contrat en alternance, d’effectuer une formation sur un temps très long avec une aide financière sous certaines conditions.

Comprendre la formation longue durée Pro-A pour les salariés

La Pro-A est un dispositif qui permet à un salarié de suivre une formation longue durée tout en restant en activité. Une fois le projet validé par l’employeur, le salarié peut commencer sa formation accompagné d’un encadrant personnel et bénéficier d’une prise en charge financière et d’un coaching individuel adapté à son profil.

Lire également : Comment choisir la plante artificielle parfaite pour votre balcon ?

Il est possible de choisir entre différents modes de formations longues : des cursus en alternance, des contrats de professionnalisation, des formations universitaires… La Pro-A offre également la possibilité à un salarié de suivre des formations courtes et/ou des sessions qualifiantes pour compléter son projet professionnel.

Conditions d’éligibilité à la Pro-A pour les salariés et entreprises

Pour pouvoir bénéficier du dispositif Pro-A, le candidat doit avoir au moins 18 ans, être titulaire d’un contrat à durée indéterminée (CDI) ou travailler depuis 12 mois consécutifs chez son employeur au moment de sa demande.

De plus, il faut que le candidat n’ait pas reçu une formation financée par le CPF (Compte Personnel Formation) à hauteur de 24 heures au cours des 12 mois précédents et qu’il soit inscrit à Pôle Emploi. Enfin, l’entreprise doit s’engager à prendre en charge le coût pendant 3 années, 1 jour par semaine minimum.

Objectifs et durée de la formation longue durée Pro-A

Les objectifs visés par ce dispositif sont multiples : faciliter l’accès des salariés à un changement professionnel durable, repositionner l’individu sur un marché plus porteur et adapter ses compétences aux besoins actuels. Les formations peuvent durer jusqu’à trois ans maximum selon le projet proposé.

Financements et dispositifs pour soutenir les formations de longue durée

Il existe plusieurs dispositifs et possibilités de financement pour soutenir les salariés qui souhaitent effectuer des formations longues. Cela peut être le Compte Personnel de Formation, les contrats de professionnalisation ou encore l’aide financière proposée par les employeurs.

Le Compte Personnel de Formation (CPF) et son utilisation pour les formations longues

Le CPF permet à un salarié d’accumuler des heures de formation tout au long de sa carrière professionnelle. Chaque année, un salarié peut ajouter jusqu’à 24 heures à son CPF.

Il est possible d’utiliser ces heures pour financer une partie ou la totalité des frais liés à une formation de longue durée.

Les contrats de professionnalisation pour un parcours de longue durée

Un contrat de professionnalisation est une convention entre l’employeur et le salarié qui permet à ce dernier d’acquérir des compétences spécifiques en suivant une formation diplômante. Ce type de contrat est destiné aux jeunes en recherche d’emploi mais également aux salariés déjà en poste qui souhaitent se perfectionner et acquérir des savoir-faire nouveaux.

Un contrat de professionnalisation peut être conclu pour une durée allant jusqu’à 36 mois.

L’aide financière des employeurs et entreprises pour les formations de longue durée

Certaines entreprises offrent leur aide aux salariés qui souhaitent entreprendre une formation longue durée afin d’obtenir un diplôme ou un titre reconnu par l’État français ou le CNCP (Conseil National des Certifications Professionnelles). Elles peuvent prendre encharge partiellement ou totalement les coûts liés à la formation sur 3 ans maximum.

Réussir sa transition professionnelle grâce à une formation de longue durée

Une formation longue durée est la meilleure solution pour repositionner un individu sur le marché du travail et réussir sa transition professionnelle. Que ce soit par le biais d’un contrat Pro-A, d’un Compte Personnel Formation, ou encore par un contrat de professionnalisation, il est possible de trouver la bonne formation adaptée à son projet personnel et professionnel.

Gérer son temps de travail pendant une formation de longue durée

Le temps de travail pendant une formation de longue durée peut varier selon le type de formation suivie. Dans le cadre d’un contrat Pro-A, par exemple, le salarié doit consacrer un jour par semaine à sa formation tout en gardant ses horaires habituels au travail.

Rémunération et statut du salarié en formation longue durée

Le salarié bénéficie d’une rémunération pendant sa formation même si celle-ci n’est pas immédiate. En effet, il faut attendre 3 mois entre la fin de la formation et le versement de la rémunération.

Le statut du salarié ne change pas non plus : il reste employé jusqu’au terme de sa période de formation.

Par le biais du dispositif Pro-A, des contrats de professionnalisation ou encore du Compte Personnel Formation, il est possible pour les salariés français d’effectuer des formations longues avec un soutien financier adapté. Une bonne prise en compte du temps nécessaire à chaque formation ainsi qu’une recherche minutieuse permettent aux candidats potentiels d’identifier les offres quicorrespondent à leur projet personnel et professionnel en matière de formation de longue durée.

Avec l’aide de ces dispositifs et financements, les salariés peuvent se former sur une période allant jusqu’à trois ans maximum, ce qui leur permet de s’adapter aux besoins actuels du marché du travail et de réussir leur transition professionnelle. En outre, il est important de bien choisir la formation adaptée à son projet professionnel et de gérer son temps de travail en conséquence pour bénéficier pleinement de la formation.